Telephone surveillance terrorism

The impact of counter terrorism measures on international and local NGOs vary from the politicization-securitization of development funding, to the stigmatization of organizations considered as suspicious, the strengthening of control, the arbitrary placement on so-called terrorist lists, to the use of physical as well as psychological violence against representatives of civil society organizations.

Surveillance globale

The war on terror is often misused by repressive regimes to legitimize the clamping down of civil society organizations. The war on terror pursued by the United States administration under the presidency of George W. Bush fueled national security agendas and legitimized measures restricting the autonomy of NGOs. The fundamental question is whether these counter terrorism measures are compatible with the freedom of association, a cornerstone of democratic life.

Pour beaucoup de chercheurs, ce phénomène résulte des défaillances aussi bien du secteur public gouvernement que privé marché. Néanmoins, que leur légitimité soit fondée sur un socle normatif légal ou moral, les ONG travaillant dans des situations de conflit sont confrontées à de nombreux dilemmes, en particulier celui qui renvoie à leur positionnement vis-à-vis des gouvernements. Malgré des différences notoires en ce qui concerne leur situation géographique, leur niveau de développement, ou leur régime politique, ces pays partagent une caractéristique commune. Cette nouvelle logique constitue une ligne directrice à laquelle toutes les ONG humanitaires doivent désormais se plier.

Sélectionner votre zone géographique

Outre les critiques portant sur la compétence des militaires pour exécuter de tels projets humanitaires, les relations qui se tissent entre militaires et ONG dans les pays où se joue la guerre contre le terrorisme posent de nombreux problèmes à ces dernières. Ainsi, une étude consacrée aux relations entre ONG et militaires en Afghanistan a bien montré les risques que cette approche implique pour les ONG. La plupart de ces recommandations ont été reprises telles quelles dans de nombreuses législations nationales. Dans le cadre de ce code de conduite, la preuve de non culpabilité leur incombe.

Dans le second, les Nations unies, via la résolution , adoptée le 28 septembre , encouragent les Etats membres à identifier eux-mêmes de manière indépendante les suspects terroristes et à établir nationalement des critères en vue de définir qui doit être considéré comme tel. Entre temps, la résolution des Nations unies, adoptée le 28 septembre , a fixé un cadre directeur à partir duquel les Etats membres peuvent définir des régimes de sanction appropriés.

Elle institue au sein du Secrétariat un point de référence qui se voit confier la responsabilité du traitement des demandes formulées par les personnes et entités apparaissant sur la liste afin que soient levées les mesures prises à leur encontre. Ces demandes peuvent être soutenues par les gouvernements des Etats dont sont issues les personnes et entités apparaissant sur une liste. Néanmoins, cette procédure ne constitue en aucun cas un mécanisme transparent de révision. Suite à la résolution adoptée en , les Nations unies ont demandé aux Etats membres de réviser la liste, de motiver le maintien du placement de ceux qui y demeureront les arguments avancés par les Etats sont mis en ligne sur le site Internet des Nations unies et de justifier tout nouveau placement à partir de juin Afin que son nom soit radié de cette liste, cette personne a été contrainte de saisir directement le conseiller du Président en matière de sécurité.

Mobiliser constamment ses réseaux et entreprendre des actions de lobbying deviennent des stratégies nécessaires pour les partenaires de Cordaid afin de pouvoir espérer continuer leurs actions. Intimidations constantes, arrestations arbitraires, expulsions momentanées, surveillance continue constituent des abus auxquels ils sont régulièrement soumis.

La plupart de ces abus sont commis par les services de sécurité relevant du gouvernement. Dans le pire des cas, travailler pour une ONG dans un domaine sensible peut conduire à la mort. Les dangers auxquels les travailleurs humanitaires sont exposés ont augmenté ces dernières années. Depuis le 11 septembre, ces arrestations suscitent beaucoup moins de critiques.

n'est pas un terroriste - Traduction en anglais - exemples français | Reverso Context

Les abus inhérents aux mesures anti-terroristes prennent également la forme de tracasseries administratives, de fermetures des bureaux ou de confiscation de matériel. Au Soudan, le Voluntary Act de suit la même logique. Il exige de pouvoir contrôler totalement les programmes de sécurité alimentaire. En outre, les ONG sont censées se cantonner à fournir des services sociaux sous la supervision du gouvernement. Le profil de l'assaillant , abattu par le GIGN, pose une nouvelle fois question. Comment un individu, a priori suivi par les renseignements, a-t-il pu passer à l'acte du jour au lendemain sans éveiller aucun soupçon?

Le Parisien s'est intéressé au fonctionnement de la surveillance des individus radicalisés.

Navigation

Les informations remontent de deux manières. D'une part des enquêtes menées par les services de renseignement eux-mêmes écoutes, filatures, informations venues d'une source ou d'un service étranger. D'autre part, des familles qui, inquiètes de la dérive d'un proche, poussent la porte d'un commissariat ou d'une gendarmerie.

Elles peuvent aussi appeler un numéro vert national.

De quoi s'agit-il ?

Les personnes repérées intègrent alors le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste FSPRT. Créée en , cette base de données comprend désormais 19 noms, un spectre très large allant du simple soupçon à la présence avérée dans les rangs de Daech en Syrie.

Le GED se compose de policiers renseignement territorial, antenne locale du renseignement intérieur , de gendarmes et de représentants de l'administration pénitentiaire renseignement pénitentiaire. L'antenne de la Direction générale de la sécurité intérieure DGSI prend en compte les cas les plus lourds, soit 4 personnes environ en France.


  • Surveillance : ces mots pour lesquels la NSA pourrait vous ficher comme "terroriste".
  • logiciel espion telephone;
  • localisation portable vol;
  • Paramètres des cookies?

Entre ces multiples services, la circulation de l'information n'est pas toujours fluide. Renée, tombée sous le charme de Jack, bascule en quelque sorte du côté obscur de la force. Innocent people get hurt. No apologies. Si elle est idéologiquement indéfendable, elle sécrète cependant, génériquement, inévitablement, pastiches et parodies qui démontent adroitement chacun de ses mécanismes. Tauris, , p.

Caldwell, Anne et Samuel A. Howard, Douglas L. Hudelet, Ariane et Sophie Vasset dir. Peacock, Steven dir.

Expert: cell phone record surveillance needed to combat terrorism